La plume à Loup

La Plume à Loup est un lieu ouvert et partagé en cours de création à Attin, petit village d’environ 700 habitant.e.s situé à côté de Montreuil-sur-Mer. Le nom a été choisi en référence à cette petite légende que nous vous invitons à découvrir.

La Plume à Loup dispose de 2 bâtisses pour mener à bien différents types de projets : 

Une bâtisse de 250m2 (grange et dépendances) à rénover permettant d’imaginer de nombreuses choses en lien avec les habitant.e.s du village et du territoire : 

  • un café-cantine associatif et participatif ;
  • une épicerie participative ;
  • des ateliers partagés ;
  • un espace de travail partagé ;
  • une salle « multi-usages » permettant l’organisation de séminaires, formations et différents événements ;

Une projection de ce qui pourrait être mis en place est visible ici

Cet espace permettra d’expérimenter la mise en commun d’un lieu et de réfléchir à la notion de propriété partagée. L’enjeu sera aussi de (re)créer des espaces communs en coeur de village (four à pain, espaces de fabrications, partage de matériel et d’outils etc.) Un axe fort sera mis autour de la mise en lieu et du faire ensemble.

Les membres de l’association auront d’une part le pouvoir de décider ensemble des usages des lieux, et d’autre part la responsabilité d’en prendre soin. 

– Une longère déjà rénovée de 200m2 : « la maison partagée »

Cette maison est ouverte aux habitant.e.s du coin et vise à accueillir des personnes de passage souhaitant résider sur place pendant 1 ou 2 semaines. L’occasion pour elles de découvrir la dynamique locale, de se détendre et/ou de venir travailler au vert pendant quelques jours.

L’enjeu étant de fonctionner en auto-gestion dans cette maison. En effet, il n’y a pas de personne salariée qui gère le lieu, ce sont donc les habitant.s et occupant.e.s éphémères qui en sont responsables (bien vivre dans la maison, entretien, liens avec le voisinage etc.). Chaque semaine ouverte, un.e habitué.e jouera le rôle de référent.e pour gérer l’accueil et s’assurer que tout se passe bien dans la maison. Demain ce sera peut être vous ? 🙂 En fonction des référent.e.s, des activités spécifiques pourront être proposées et relayées. Vous êtes bien sur libres de proposer vous-même des choses ou de vaquer à vos propres occupations !

Durant ces semaines ouvertes, il est possible de manger ensemble le midi sous le format d’une cuisine partagée avec les légumes du maraîcher d’à côté et les produits secs mis à disposition (une contribution aux frais est alors proposée de 5 à 6€) 

Un calendrier avec les sessions « séjour et travail partagé » est accessible ici

A savoir que la maison peut accueillir une bonne dizaine de personnes (couchages possibles en chambres individuelles, chambre doubles ou dortoir : entre 20 et 30 euros la nuit). Un petit gîte privatif peut également être mis à disposition.

Cette maison pourra dans certains cas être privatisée par des groupes souhaitant organiser des séminaires, rencontres ou réunions spécifiques.

Le lien avec le territoire 

Nous sommes en lien avec les dynamiques existantes à côté d’ici et souhaitons être complémentaires. Une petite liste non exhaustive d’acteurs rencontrés : Le Grand Bain et les Bobos à la ferme qui se situent juste à côté, à la Madelaine-sous-Montreuil, le projet De Rives en Rêves qui se monte actuellement à Rumilly à 25 minutes de Montreuil, la maison des faiseurs à côté de Berck, l’association A petits Pas etc.

L’objectif de l’association est donc de faire connaître les initiatives inspirantes du territoire et de faire le lien entre les dynamiques présentes dans le milieu urbain et rural. L’enjeu d’un tel lieu partagé étant de s’inspirer mutuellement, faciliter les échanges et opportunités de coopération à différentes échelles. 

Un enjeu de propriété partagée

Le bien a été acheté en SCI pour permettre la mise en place d’une dynamique de propriété partagée où une “association foncière” pourrait devenir propriétaire de toute ou partie du bien selon l’évolution du projet. L’enjeu étant de faire en sorte que la partie gérée en commun n’appartienne plus à des individus mais à une association et sorte du marché de l’immobilier. 

Les financements

Que ce soit pour animer le lieu, le faire vivre ou restaurer les bâtiments, l’association a bien entendu besoin de fonds pour rendre le projet possible. Différentes demandes de subventions sont en cours, des financements participatifs seront également réalisés prochainement.

Les travaux

Notre intention est de rénover le lieu de manière écologique et de respecter et valoriser le patrimoine local. Des chantiers participatifs seront régulièrement organisés pour restaurer les granges à l’aide notamment d’associations comme « A petits pas » spécialistes en éco-construction et en techniques de rénovations traditionnelles locales.

Les inspirations

La Plume à Loup s’inspire de lieux mettant déjà en oeuvre ces méthodes de propriété partagée, notamment l’habitat partagé Ekoumène en Bretagne et leurs statuts très originaux. Mais aussi d’associations comme El Captain mettant à dispositions une maison partagée pour des sessions de coliving-coworking, la Talvère : association expérimentant la mise en commun d’un lieu pour contribuer à l’émergence d’une culture du Commun, etc.

L’objectif du lieu est également de contribuer à des dynamiques déjà existantes pour permettre l’amélioration de ressources partagées sur le thème des communs et des lieux partagés pour ne surtout pas réinventer la roue !

Si la démarche vous intéresse, n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour avoir davantage d’informations. Possible également de vous inscrire pour recevoir les newsletters partageant les différents événements qui ont lieu à la Plume à Loup.

1h40 de lille, 2h30 de paris, gares les plus proches : montreuil-sur-mer et etaples-le-touquet